ACCUEIL     NEWS      BIO      SAISON      GALERIE      CONTACT
Suivez Tom sur :
Une sur deux à Noagro

Une nouvelle fois parmi les pilotes les plus rapides du week-end ce week-end à Nogaro, à l’occasion de l’avant-dernière étape de la Porsche Carrera Cup France, Tom Dillmann a été victime d’un problème technique sur sa 911 GT3 Cup, qui lui a fait perdre de gros points dans la course 1. Revanche lors de la seconde manche avec la pole position, le meilleur tour et un podium…

A Nogaro, Tom Dillmann s’est rapidement hissé parmi les hommes de tête, et ce dès les premiers essais libres qu’il conclut en signant le meilleur chrono. En qualifications pour la course 1, le Mulhousien se montre quelque peu déçu après avoir signé le 5e meilleur chrono. « J’avais la voiture pour faire la pole, expliquait-il à l’issue de la séance, mais je n’ai pas su mettre tous mes meilleurs partiels dans le même tour. Nous sommes performants, la course devrait être bonne pour nous… »

english version
Malheureusement pour le pilote alsacien, la course 1 n’allait même pas durer un tour. Victime d’une rupture de durite d’eau, le pilote de l’écurie Racing Technology doit se ranger sur le bas-côté. « Un nouvel incident mécanique pour moi cette saison, mon quatrième… En quittant le circuit, j’ai promis à l’équipe de signer la pole le lendemain… »

Tom Dillmann tient parole : le couteau entre les dents, le pilote de la GT3 Cup n°56 signe le meilleur temps de la séance qualificative pour la course 2, avec plus de deux dixièmes d’avance. En course, le pilote alsacien se fait surprendre au départ par Côme Ledogar. Les deux hommes, qui défendront les couleurs de la France lors du Porsche Scholarship cette semaine à Valence (pour un volant en Supercup), s’échappent rapidement en tête de la course, jamais séparés de plus d’une seconde. Ils termineront la course 2 dans cet ordre, Tom Dillmann signant le meilleur tour au passage.

« J’ai pris un départ moyen, ce qui m’a fait perdre la première place au premier virage. Ensuite, nous avons créé l’écart tous les deux, et je lui ai mis la pression tout au long de la course. Mais il n’a pas commis de grosse erreur et je n’ai pu trouver l’ouverture. Cela reste un bon résultat, qui me maintient à la quatrième place du championnat, malgré quatre scores vierges cette saison ».

« Aujourd’hui, l’objectif est le troisième rang au championnat, depuis mon abandon de Magny-Cours, je ne peux plus viser plus haut. Mais cette place sur le podium final est largement envisageable au vu de notre prestation ce week-end à Nogaro. Si je termine les deux courses au Castellet, c’est quelque chose de tout à fait envisageable ».



english version