ACCUEIL     NEWS      BIO      SAISON      GALERIE      CONTACT
Suivez Tom sur :
Potentiel gaché au Sachsenring

Engagé en Porsche Carrera Cup allemande sur le circuit du Sachsenring le week-end dernier avec le Team 75 Bernhard, Tom Dillmann n'a pu disposer des moyens pour démontrer son potentiel déjà affiché en championnat de France, par la faute notamment d'une grosse erreur de pression de pneus lors des qualifications, qui l'a contraint à s'élancer du fond de la grille au départ des deux courses.

Après son accident lors du carambolage du premier tour de la course 1 sur le Nürburgring, lors de sa première collaboration avec la structure de Timo Bernhard, Tom Dillmann avait été contraint à déclarer forfait pour la course 2, châssis détruit. Un accident qui l'avait également contraint à faire l'impasse sur la course du Lausitzring il y a une semaine. Depuis, le Team 75 Bernhard dispose d'un tout nouveau châssis, et Dillmann était de retour en course sur le Sachsenring après un test de roulage préalable sur le circuit de Hockenheim une semaine auparavant.



english version
Très vite, Tom Dillmann se montre dans le rythme sur le Sachsenring, signant un bon 6e temps lors des essais libres, malgré un problème électrique l'ayant contraint à passer la majeure partie de la séance dans les stands, ne lui laissant que trois tours pour signer un bon temps. Une performance encourageante dans ces circonstances.

Mais le potentiel affiché lors des libres allait être ruiné par une mauvaise monte de pneus, qui laissait Tom Dillmann avait de mauvaises pressions pour les deux séances de qualifications. Au volant d'une 911 GT3 Cup forcément mal équilibrée, le pilote alsacien ne peut faire mieux que les 12e et 19e temps. Lors de la course 1 sous la pluie, il évite les embûches du premier tour, mais ne peut augmenter sa cadence, et perd encore des positions au fil des tours, pour conclure à un lointain 21e rang.

Le lendemain, au volant d'une voiture aux performances retrouvées, Tom Dillmann s'élance avec un fort sentiment de revanche. De sa 19e place sur la grille, il remonte rapidement ses concurrents pour pointer au 11e rang en fin de course. Mais il est cette fois trahi par sa boîte de vitesse, et se voit contraint à l'abandon… dans le dernier tour.

" C'est extrêmement frustrant de ne pas pouvoir montrer mon potentiel en Allemagne, à chaque fois pour d'autres raisons, regrette le pilote français. Notre rythme était bon lors des essais libres, mais cette grosse erreur en qualification nous a coûté très cher. Lors de la course 1, la voiture ne fonctionnait pas sous la pluie, je n'ai rien pu faire. Cela allait mieux dans la seconde manche, nous avions vraiment un très bon rythme malgré le fait que je ne disposais pas de pneus neufs comme mes concurrents. Mais cette fois c'est la boîte qui a lâché… J'ai pris de l'expérience avec l'équipe et au sein du championnat allemand, c'est toujours positif, mais j'ai hâte de pouvoir m'exprimer sans aucun souci lors de la prochaine course dans le championnat… En attendant, j'attends la Carrera Cup française, cette semaine à Nogaro, avec impatience ! "