ACCUEIL     NEWS      BIO      SAISON      GALERIE      CONTACT
Suivez Tom sur :
PCCD Nürburgring : Faux départ pour Tom Dillmann

Tom Dillmann n’a guère eu le loisir de prendre ses marques au volant de la Porsche 911 GT3 Cup du Team 75 Bernhard ce week-end sur le Nürburgring, pour ses débuts en Porsche Carrera Cup allemande. Victime d’un ennui mécanique lors des qualifications, le Mulhousien a dû renoncer dès le premier tour de la course 1, éliminé dans un carambolage qui a fortement endommagé sa voiture, et qui l’a contraint à déclarer forfait pour la seconde manche.

Fort d’une remarquable première partie de saison en Porsche Carrera Cup France, avec notamment deux victoires pour ses débuts dans la discipline cette année, Tom Dillmann a répondu à l’appel du Team 75 Bernhard, la structure du pilote officiel Porsche en LMP1 Timo Bernhard, pour disputer les manches restantes de la Porsche Carrera Cup allemande en remplacement de Earl Bamber.
english version
Difficile cependant d’intégrer en cours de saison un peloton déjà bien affûté, dont la plupart des concurrents évoluent dans le championnat international de Porsche Supercup. Pour ses débuts dans le championnat outre-Rhin, Dillmann n’a guère été mis dans des conditions optimales pour prendre ses marques. « Je savais que cela allait être difficile, car cela fait longtemps que je n’avais plus roulé en Porsche, et que nous n’avons pas fait d’essais avant cette course du Nürburgring. De plus, les conditions de piste lors des essais libres, ma seule séance d’entraînement avant les qualifications, étaient assez difficiles puisque la séance s’est déroulée sur une piste humide, et s’asséchant. Pas l’idéal pour prendre ses marques ».

« Ensuite, nos qualifications ont été perturbées par un ennui de direction, avec une crémaillère desserrée. Difficile dans ces conditions de défendre ses chances, d’autant que je découvrais le tracé sur le sec. On savait que l’on partirait loin sur la grille, mais l’objectif était d’utiliser les deux courses pour que j’emmagasine du roulage au volant de la voiture, en vue des trois derniers meetings de la saison ».

Qualifié au 24e rang, Tom Dillmann n’aura pas l’opportunité de démontrer sa pointe de vitesse et de remonter des positions : pris dans le carambolage du premier tour (qui éliminait six voitures), le Français devait déjà renoncer. Pire encore : les dégâts occasionnés sur sa 911 GT3 Cup contraignait le Team 75 Bernhard à déclarer forfait pour la seconde course disputée le dimanche... Une course pour rien...

« En partant loin sur la grille, je savais que je m’exposais à des ennuis. Là, je n’ai rien pu faire pour éviter l’accident. Le châssis était détruit, l’équipe doit reconstruire une auto pour la prochaine course sur le Lausitzring dans trois semaines. Et encore, il faudra impérativement effectuer une séance d’essai avant cette épreuve donc rien n’est sûr pour le moment. »

« Maintenant je me concentre sur le GP2 à Spa le week-end prochain... »