ACCUEIL     NEWS      BIO      SAISON      GALERIE      CONTACT
Suivez Tom sur :
Frustration à Ledenon

Malgré sa relative inexpérience du circuit, Tom Dillmann s’est une nouvelle fois positionné parmi les hommes de tête en Porsche Carrera Cup. Deuxième de la première manche, le pensionnaire de l’écurie RMS a décroché la pole pour la course 2, avant d’être contraint à l’abandon sur casse mécanique.

Quinze jours après leur succès à Imola, Tom Dillmann et l’écurie RMS avaient à cœur de poursuivre sur leur lancée à Ledenon, troisième étape de la Porsche Carrera Cup. Malgré sa relative inexpérience du circuit, le pilote alsacien se montre dans le rythme assez rapidement, signant le troisième meilleur temps des qualifications pour la course 1. En course, Tom Dillmann conserve son rang jusqu’à l’arrivée, et héritera même de la deuxième place suite à la disqualification de Nicolas Armindo après
la course.

Le lendemain matin, le pilote RMS poursuit sur le même rythme, et s’adjuge cette fois la pole position, sa première depuis ses débuts dans la discipline cette saison. Bien décidé à convertir sa pole en victoire, Tom doit cependant vite déchanter lorsqu’il constate un problème d’embrayage lors du tour de formation. L’embrayage patine au départ, lui faisant perdre plusieurs positions, avant de casser totalement, le contraignant à l’abandon. Son deuxième score vierge, les deux fois pour casse mécanique.

« J’ai senti le problème assez tôt, explique Tom Dillmann. L’embrayage patinait à chaque changement de rapport, et cela a cassé définitivement au bout de quelques tours. C’est vraiment dommage car nous étions performants tout au long du week-end, et en constante progression ».

« Vu notre inexpérience sur ce circuit, on manquait un peu en début de meeting, où nous étions à un ou deux dixièmes des premiers. Mais nous avons refait notre retard, et j’ai encore beaucoup appris dans la course 1. On a ensuite changé les réglages pour la deuxième journée, et la voiture marchait vraiment très bien, avant ce problème technique. »

« C’est vraiment frustrant, d’autant que cela compromet fortement nos chances de jouer le titre cette année avec RMS. Cela m’a aussi coûté la première place du championnat separé des « rookies » que j’avais enfin repris dimanche matin (suite au resultat blanc du Mans) après avoir signé la pôle.  Le côté positif est d’avoir été performants au milieu de concurrents ayant déjà beaucoup tourné à Ledenon… »
english version